Journal of West African Languages

Overview Overview Search Search Up Up
Download details
Semantax of v+nye verbal complex in Igbo Semantax of v+nye verbal complex in Igbo

Compounds are generally words with two or more of other words as their constituents. The category of the output of compounding may be identical with the category of each of the constituents or one of them or a different category altogether. In this work, we have identified and analyzed a verb form in Igbo structurally described as V+nye, where V is a verb and nye an element which has been analyzed as a verb, meaning ‘give’ in some instancesand as an extensional suffix in some others. Of course with the former, the output is a compound; but with the latter a compound is ruled out. We argue here that it is a verb; hence we have formalized V+nye as V-V compound verb in all contexts. Though, we agree that in some structures nye may express illativity, which translates it as prepositional, and has been the premise for some Igbo linguists to designate it as one of the examples of category-incorporated preposition or a verb grammaticalizing as a preposition, but the illativity notion, expressed by nye, is a metaphorical extension of its meaning as ‘give’. The verb ‘give’ takes three arguments and assigns the roles: Agent, Theme and Goal to them. The same trivalent feature of nye as an independent verb is carried into its existence as part of a compound verb. When the Goal argument is [+human], it appears as the indirect object of the verb, but when it is [-Human], the illativity notion becomes prominent and the [-Human] Goal appears as an object of a preposition, denoting location. More interesting is that nye imposes its trivalent feature on any sentence where it occurs. 

   Les mots composés sont en général constitués de deux mots ou plus. La catégorie du résultat du mot composé peut être identique avec la catégorie de chacun des constituants ou de l’un d’eux ou être une catégorie tout à fait différente de ses constituants. Dans cet article, nous avons identifié et analysé une forme verbale en igbo décrite de manière structurelle comme V+nye, où V est un verbe et nye un élément qui a été analysé comme un verbe, signifiant ‘donner’ dans certains cas, et comme un suffixe d’extension dans d’autres cas. Le premier cas donne certainement lieu à un mot composé, mais quant au second, il est hors de question de parler d’un mot composé. Nous soutenons que c’est un verbe ; c’est pourquoi nous avons formalisé V+nye comme V-V verbe composé dans tous les contextes. Tout en étant d’accord que dans certaines structures nye puisse exprimer l’illativité, qui le traduit comme prépositionnel, et ceci  a été considéré comme une prémisse pour certains linguistes Igbo de le désigner comme un des exemples de  préposition incorporant des catégories ou comme un verbe qui se grammaticalise comme une proposition, mais la notion d’illativité, exprimée par nye est une extension métaphorique de sa signification comme « donner ». Le verbe « donner »prend trois arguments et leur assigne les trois rôles suivants : Agent, Thème et But. Le même trait trivalent de nye comme un verbe indépendant  est réconforté dans son existence comme partie du verbe composé. Lorsque l’argument du But est [+humain], il apparait comme le  But d’objet indirect du verbe, mais quand il est [-humain], la notion d’illativité devient proéminente et le but [-humain] apparaît comme un objet d’une préposition, dénotant le lieu. Ce qui est plus intéressant  est que nye impose son trait trivalent sur n’importe quelle phrase dans laquelle elle apparaît.




Data

Volume Number 41.2
Topic #1 Morphology
Topic #2 Verbs
Author This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Language English
Language Family Other Benue-Congo
Subject Language Igbo


Size 357.55 KB
Downloads 446

Click on the button to go back to the summary where you can download this file.

Download