Journal of West African Languages

Overview Overview Search Search Up Up
Download details
Headedness and demarcation in nominal compounds: evidence from Ígálà, Ìgbò, Kọ̀ríng and Yorùbá Headedness and demarcation in nominal compounds: evidence from Ígálà, Ìgbò, Kọ̀ríng and Yorùbá

The paper investigates headedness and demarcation between nominal compounds and noun phrases in Ígálà, Ìgbò, Kọ̀ríng and Yorùbá, four Benue-Congo languages spoken in Nigeria. The cross-linguistic examination yields the following results: First, demarcating nominal compounds from noun phrases in the affected languages favours semantic above phonological and syntactic criteria. Second, the analysis on headedness shows that the N1 which is the first member of the compound occupies the head position hence the languages obey the left-hand Head rule (LHR) as against the right-hand Head rule (RHR) which Williams (1981) claims is universal. Third, the position of the heads (head first) in nominal compounds coincides with that of the noun phrases in the languages, hence it is argued that syntactic analysis cannot be a reliable guide for distinguishing nominal compounds from noun phrases in the languages because most nominal compounds resemble syntactic structures of similar constituents. Besides, the lexical integrity or syntactic atomicity of compounds (as words) in the languages defines their cohesiveness and renders them inaccessible to syntactic operations. In conclusion, we hypothesize that a linguistically significant generalization is achieved because on the basis of these pieces of evidence, it could imply that the head –first position or left-hand Head rule (LHR) for compounds and noun phrasesis applicable to other morphologically complex words and headed constructions in the Benue-Congo family of languages.

    Cet article fait une analyse comparée du thème des mots-têtes de série  et démarqeurs dans les mot-composés et phrases nominales composées en Ígálà, Ìgbò, Kọ̀ríng et Yorùbá, quatre langues de la famille Bénue-Congo parlées au Nigéria. Notre analyse linguistique donne les résultats suivants: Premièrement, les démarqueurs nominaux composés issus de phrases nominales dans les langues étudiées favorisent les critères sémantiques au-dessus des critères phonologiques. Deuxièmement, l’analyse à propos des mots-têtes de série montre que le N1 qui constitue la première partie du mot composé occupe la position du mot-tête de série, c’est pourquoi de telles langues suivent la règle de gauche-à-droite pour le mot-tête de série dans l’ordre des mots composés (LHR) ce qui va à l’encontre de la règle droite-à-gauche proposée par Williams (1981) comme étant la règle universelle. Troisièmement, la position du mot-tête de série (premier mot) dans les mots nominaux composés est en accord avec celle des phrases nominales dans les langues étudiées parce que la plupart des phrases-nominales composées ressemblent à des structures syntaxiques des constituants semblables. D’ailleurs, l’intégrité lexicale ou l’atomicité syntaxique des phrases-composées (en tant que mots) dans les langues étudiées forme la base de leur cohésion en les rendant inaccessible aux opérations syntaxiques. En conclusion, notre hypothèse est qu’il est possible de faire une généralisation linguistiquement significative à partir de ces preuves pour affirmer entre autres que la règle du mot-clé en première position ou le mot-clé à la tête dans la position gauche-à-droite (LHR) pour les phrases nominales ou les mots composés peut être appliquée également à d'autres formations morphologiques composées dans l’ensemble des langues de la famille Bénue-Congo.




Data

Volume Number 40.1
Topic #1 Morphology
Topic #2 Nominals
Author This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Language English
Language Family Other Benue-Congo


Size 1.12 MB
Downloads 870

Click on the button to go back to the summary where you can download this file.

Download